Helleborus occidentalis

Helleborus occidentalis, Reuter (1869)

Selon Rice & Strangman (1993), cet hellébore est une sous-espèce d’Helleborus viridis. On distingue ici deux espèces :

Helleborus viridis subsp. viridis et Helleborus viridis subsp. occidentalis.

Will McLevin et Brian Mathew (The Plantsman Sep. 2002) partent du principe qu’il s’agit de deux espèces propres.

Cette espèce d’hellébore est originaire d’Allemagne occidentale, de France, d’Espagne, de Belgique et d’Angleterre, où elle s’épanouit dans les forêts de feuillus. Elle y pousse auprès d’anémones, d’ancolies, d’arums, de lamiers et de primevères. Elle a été introduite et acclimatée dans d’autres pays, peut-être en raison de son utilisation autrefois en médecine. 

Les feuilles vert pâle de cette espèce acaule sont subdivisées en sept à treize segments. Contrairement à Helleborus viridis, les feuilles possèdent une face intérieure lisse et glabre et elles sont grossièrement dentées. En automne, les feuilles brunissent et se nécrosent.

Les fleurs sont vert sombre et apparaissent de mars à avril.